La présidente du SEOM Mélanie Hubert et la déléguée syndicale de l’école Cavelier-De LaSalle, appuyées par des collègues de l’école, ont donné un point de presse ce matin pour dénoncer les conditions de cette rentrée scolaire des élèves alors que le nombre de cas d’infection, d’hospitalisation et de morts est en hausse fulgurante par rapport à 2020 et 2021 et que les mesures sanitaires ont été considérablement diminuées dans les écoles. C’est sans compter que rien n’est réglé pour la ventilation, que le gouvernement refuse toujours de fournir des masques N95 et que les tests rapides ne sont disponibles que pour les élèves des écoles primaires et que ces tests ne seront mis à la disposition d’aucun élève des écoles secondaires ni de celles et ceux des centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle. (photo Aura Oporanu)