Se souvenir des morts, lutter pour les vivants!

À chaque année dans le monde, plus de 2,3 millions de travailleuses et travailleurs perdent la vie à la suite d’un accident ou d’une maladie du travail. Plus de 470 millions d’autres se blessent ou sont rendues malades à cause de leur travail.

Pour que ces travailleuses et ces travailleurs ne soient pas oubliés, le mouvement ouvrier a fait du 28 avril une journée dédiée aux victimes du travail.

En hommage notamment à la préposée aux bénéficiaires de 60 ans du CHSLD Grace Dart de Montréal et à celle de 31 ans du CHSLD Lucien-G.-Rolland de Saint-Jérôme décédées de la Covid-19.