L’intégration des nouveaux membres à la vie syndicale est une priorité. Le Syndicat de l’enseignement de l’Ouest de Montréal (SEOM) et la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) organisent et produisent plusieurs activités et documents afin de démystifier la vie syndicale pour les enseignantes et enseignants qui amorcent leur carrière.

Bienvenue au SEOM

Le président, au nom du Conseil exécutif et du Conseil d’administration du SEOM, souhaite la bienvenue aux nouveaux membres du syndicat. Voir la lettre du président du SEOM.

Qui sommes-nous ?

Le SEOM est le syndicat de quelque 7000 enseignantes et enseignants qui travaillent dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys. Pour en savoir plus, voir la page Qui sommes-nous ?

Carte d’adhésion, carte de membre et inscription à la liste d’envoi

Les enseignantes et enseignants du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys sont représentés par le SEOM. Pour être reconnus comme membres en règle du SEOM, les nouveaux collègues doivent transmettre leur formulaire d’adhésion pour notamment participer aux instances et obtenir le droit de parole et de vote sur les diverses propositions de la vie syndicale. Le SEOM enverra une carte de membre numérique aux membres dont il a confirmé l’adhésion. Parce que savoir, c’est pouvoir, le SEOM invite ses nouveaux membres à prendre le virage écologique et à s’inscrire à la liste d’envoi des publications numériques du syndicat. Celles et ceux qui auront déjà transmis leur formulaire d’adhésion seront inscrits automatiquement à cette liste d’envoi.

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) est l’agent négociateur pour l’entente nationale qui s’applique au SEOM et à huit autres syndicats de l’enseignement affiliés. Ces neuf syndicats locaux représentent le tiers des enseignantes et enseignants des écoles publiques francophones du Québec. Comme organisation nationale, la FAE veille également à la valorisation de la profession enseignante en multipliant les interventions auprès du ministère de l’Éducation du Québec.

Pour en savoir plus, voir le dépliant Qui sommes-nous ? de la FAE.

Votre organisation syndicale : qui est-elle et que peut-elle faire pour vous ?

Vous êtes membre du SEOM et le SEOM est un des neuf syndicats affiliés à la FAE. Qui fait quoi pour vous ? La brochure Votre organisation syndicale : un mouvement dont vous faites partie ! produite par la FAE est un abécédaire pour se retrouver dans les mandats que les membres confient aux organisations syndicales locale et nationale.

Pour en savoir plus, voir la brochure Votre organisation syndicale : un mouvement dont vous faites partie!

Qu’est-ce que la négociation nationale ?

La convention collective des enseignantes et des enseignants se compose d’une entente nationale négociée par la FAE et le Comité patronal de négociation pour les centres de services scolaires francophones (CPNCF) et d’une entente locale négociée par le SEOM et le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys. L’entente nationale comprend notamment toutes les dispositions à caractère économique alors que l’entente locale est constituée essentiellement de clauses normatives (horaire, processus d’affectation ou de consultation ou organisation scolaire par exemple).

Pour en savoir plus, voir la fiche syndicale Qu’est-ce que la négociation nationale ? 

Déclaration de principes des syndicats affiliés à la FAE

La déclaration de principes est en quelque sorte l’acte fondateur des neuf syndicats de l’enseignement qui, en 2006, ont choisi de se désaffilier de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et de son regroupement des syndicats francophones de l’enseignement public, la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE) pour créer la FAE. Elle contient les valeurs fondamentales de l’organisation ainsi que les principes qui l’animent pour la défense des droits des enseignantes et enseignants et de l’école publique.

Pour en savoir plus, voir la fiche syndicale : Déclaration de principes

Le manifeste sociopolitique de la FAE

C’est au Congrès de 2008 que les membres des syndicats affiliés à la FAE ont adopté une première mouture de la déclaration de principes qui a guidé l’organisation syndicale dans les dernières années. Ce document fondateur a aussi fait l’objet de cinq consultations et de nombreux débats d’instances en 2018. Ces discussions visaient à mettre à jour la déclaration pendant le Congrès 2019 pour exprimer les valeurs de la FAE en matière de services publics, de préservation de l’environnement et de la lutte pour l’équité et l’égalité.

Pour en savoir plus, voir le manifeste sociopolitique de la FAE Oser. Ensemble. Maintenant

Le Guide des mythes du syndicalisme

« Être syndicaliste, c’est pas gênant ! » affirme d’entrée de jeu le guide produit par la FAE. « Les syndicats, c’est dépassé, les syndicats défendent les incompétents ou la grève, c’est dépassé comme moyen de pression » sont autant de mythes que le guide déconstruit sur la base de faits indéniables.

Pour en savoir plus, voir le Guide des mythes du syndicalisme.

Les mythes de la profession enseignante

Tout comme pour le syndicalisme, les mythes et les clichés envers l’enseignement demeurent nombreux. Trop souvent, les attentes à l’endroit des enseignantes et des enseignants sont démesurées et ne tiennent pas compte des véritables conditions dans lesquelles ils exercent leur profession. Cette brochure vise à briser les mythes et les préjugés et à répondre aux jugements envers la profession.

Pour en savoir plus, voir Les mythes de la profession enseignante au Québec.

La précarité

Les nouveaux membres du SEOM effectuent habituellement leurs premiers pas dans la profession avec un statut d’emploi précaire. Pour s’y retrouver dans les dédales menant aux postes permanents, les personnes répondantes au SEOM peuvent aider les nouveaux membres à s’y retrouver. Le SEOM offre une session de formation syndicale sur le mouvement de personnel (processus d’affection-mutation) aux alentours de la fin de l’année scolaire pour les membres à statut précaire. La FAE publie également une fiche syndicale qui décrit les étapes importantes à suivre pour les nouveaux membres à statut précaire.

Pour en savoir plus, voir la fiche syndicale La précarité

Le mouvement héros

Ce mouvement initié par la FAE est basé sur les valeurs que sont l’humanité, l’écocitoyenneté, le respect, l’ouverture et la solidarité. Il vise à transformer ces valeurs en actions dans les écoles et les centres. La certification héros est accordée aux projets de classe, d’écoles, de centres, de syndicats ou de centres de services scolaires qui prônent les cinq préceptes du mouvement.

Pour en savoir plus, voir le dépliant du mouvement héros.

Le régime d’assurance collective

Tous les membres des syndicats affiliés à la FAE peuvent profiter d’un régime d’assurance collective s’ils ne souscrivent pas déjà à celui de leur conjointe ou conjoint. La FAE a produit un guide intitulé Pour parler d’assurance avec plus d’assurance qui explique les grandes lignes des couvertures offertes par ce régime. Les membres peuvent aussi obtenir d’autres renseignements dans le site de la FAE.

Pour en savoir plus, voir le guide Pour parler d’assurance avec plus d’assurance.

Le Guide des droits parentaux

Les premiers pas dans la profession enseignante sont souvent suivis de ceux nécessaires pour fonder une famille ou la consolider. Que votre famille soit hétéro ou homoparentale, qu’il s’agisse d’une maternité avec ou sans retrait préventif ou d’une démarche d’adoption ou des possibilités de congés de paternité, le Guide des droits parentaux produit par la FAE renferme toutes les réponses à vos questions concernant le Régime québécois d’assurance parentale et les dispositions de la convention collective. Il est assorti d’une série de lettres-types qui vous seront fort utiles pour transmettre vos demandes de congés, autant avant qu’après la venue de l’enfant.

Pour en savoir plus, voir le Guide des droits parentaux et les lettres-types

Les guides sur les nouvelles dispotions de la tâche

Le Comité patronal de négociation pour les centres de services scolaires francophones et la FAE ont produit conjointement trois guides pour aider les enseignantes et enseignants à appliquer les nouvelles dispositions liées à la tâche dans les secteurs des jeunes, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes. Ces guides ainsi que les vidéos sur la formation syndicale sur les nouveautés de la tâche dans la convention collective seront des outils précieux pour comprendre les changements.

Voir le Guide pour la formation générale des jeunes
Voir le Guide pour la formation professionnelle
Voir le Guide pour l’éducation des adultes
Voir les vidéos de la formation syndicale sur la tâche

 

La position FAE sur la Réponse à l’intervention (RAI)

La FAE propose une analyse syndicale de ce modèle d’organisation de services aux élèves en difficulté basé sur une approche pédagogique différenciée dans un contexte où l’autonomie professionnelle est mise à mal.

Pour en savoir plus, voir la brochure La position FAE sur la RAI.

Revendications syndicales sur les services d’accueil et de soutien à l’apprentissage du français (SASAF)

Bien que la classe d’accueil soit un lieu privilégié pour l’intégration scolaire et sociale des élèves issus de l’immigration, dans plusieurs milieux elle n’est pas la seule porte d’entrée par laquelle les élèves passent pour intégrer le système scolaire québécois. Aujourd’hui, plusieurs modèles d’organisation scolaire sont présents dans les centres de services scolaires (CSS) : classe d’accueil dans l’école de quartier, point de services, classe semi-ouverte, intégration directe en classe ordinaire, etc. La présence d’élèves issus de l’immigration a changé le visage des écoles, particulièrement dans les CSS sur les territoires de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE). Désormais, l’école publique est résolument pluriethnique.

Pour en savoir plus, voir la plateforme SASAF de la FAE

Les fausses allégations

Un prof peut voir sa vie se transformer en cauchemar lorsqu’il est visé par certaines allégations. Le syndicat est là pour le protéger. La FAE offre quelques suggestions pour se prémunir contre les fausses allégations.

Pour en savoir plus, voir le dépliant Fausses allégations.

La réforme Roberge, la loi modifiant la Loi sur l’instruction publique… et autres choses

Dès les premières semaines suivant son élection, le gouvernement de la CAQ s’est mis à l’œuvre pour réaliser une des promesses phares de sa campagne électorale : l’abolition des commissions scolaires. À cette époque de prépandémie, l’analyse du projet de loi 40, devenu la Loi 1, montrait de nouvelles dispositions qui allaient beaucoup plus loin que la transformation des commissions scolaires en centres de services scolaires. Les fiches thématiques préparées par la FAE lèvent le voile sur cette loi omnibus. Pour en savoir plus, voir les fiches Ce qui se cachait dans le cheval de Troie et Le personnel enseignant.