Dans ce numéro:

Au Québec, la profession enseignante est en souffrance. Elle souffre de pénurie de personnel, de désertion professionnelle, de détresse psychologique, de départs précipités à la retraite. C’est dans ce contexte que se déroulera la prochaine négociation, à
laquelle participera la Fédération autonome de l’enseignement (FAE). Cette dernière s’appuie d’ailleurs sur huit principes pour mener la négociation: ce Point négo en présente une synthèse. Il est plus que temps que le gouvernement reconnaisse à sa juste valeur le travail colossal accompli par les profs de l’école publique qui contribue au développement de la société québécoise.

Qu’on se le répète : nous, les profs, c’est à notre tour !

Bonne lecture